• Repair Café à WITTISHEIM samedi le 17 mars 2018

    La salle des fêtes de Wittisheim se transformera en atelier de réparation, le samedi 17 mars, de 10h00 à 12h00 puis de 13h30 à 16h30.

    Des gens de métier, électriciens, couturières, réparateurs de bicyclettes, menuisiers, informaticiens… seront là pour vous aider à réparer tout ce que vous avez à réparer, gratuitement.

    On apporte au Repair Café les choses en mauvais état qu’on a chez soi. Grille-pain, lampes, sèche-cheveux, vêtements, vélos, jouets, vaisselle… tout ce qui ne fonctionne plus est bienvenue. Et aura peut-être la chance d’une seconde vie. Les experts du Repair Café ont presque toujours la main heureuse.

    Exceptionnellement, les gens pourront faire réparer leurs objets en osier grâce à la présence de Monsieur Robert BITTER, de la Maison de la Nature.
    Les paniers, corbeilles, couffins, etc, se répareront aussi au Repair Café. Robert BITTER mettra ses compétences en vannerie à disposition.

    Le Smictom centre Alsace sera aussi présent pour faire des démonstrations de produits ménages Bio

  • Pépinière de réparateurs au Lycée Schwilgué

     

    Quelle meilleure pédagogie que celle qui associe la pratique à la théorie ? Peut-être celle qui associe le jeu à l’apprentissage ? Au lycée Jean-Baptiste Schwilgué, on a mêlé ces quatre aspects lors d’une séance spéciale de « Repair Café », le temps d’un après-midi original et forcément constructif.

    En Alsace centrale, berceau du Repair Café régional, le public commence à connaître ces ateliers où tout un chacun participe à la remise en état conviviale d’un objet domestique en panne. À ces rendez-vous mensuels dans des salles municipales du secteur, s’ajoutent occasionnellement des « extras » proposés par les réparateurs bénévoles du Hahnenberg dans les établissements scolaires du second degré. C’est ce qui a été proposé vendredi 19 janvier dans les ateliers du Lycée JB Schwilgué à Sélestat.

     

    Marc et William auprès des lycéens

     

    La cible ? Les lycéens curieux et – pour certains – engagés dans des cursus à dominante électrotechnique. Tôt ou tard, ces élèves seront confrontés à la conception ou à la réparation d’appareils électroménagers, ou d’outils informatiques, et l’atelier mis en place par Chrisitine Da Rui a pour objectif de les introduire très concrètement dans leur futur domaine d’exercice. La professeur documentaliste a ainsi initié avec ses collègues un projet d’éducation au développement durable. Parmi les activités proposées, elle a sollicité le Repair Café local pour conduire cette activité avec les lycéens volontaires.

    Romain Riegert et un lycéen autour d’un aspirateur, objet classique des Repair Café

    Sous la conduite de Daniel MUNIER, une douzaine d’élèves se sont donc retrouvés dans cet atelier commun. Les enseignants se félicitent de la diversité des élèves intéressés, issus de sections générales (S), et professionnelles (MELEC et MEI).

    De nouvelles interventions sont prévues dans d’autres établissements du secteur, comme à la cité scolaire de Ste-Marie aux Mines en avril et dans les deux collèges de Sélestat.

    Caroline REYS

    MELEC : Métiers de l’Électricité et de ses Environnements Connectés.

    MEI : Maintenance des Équipements Industriels

     

  • Repair Café à EBERSHEIM avec atelier vannerie

    La salle des fêtes d’EBERSHEIM se transformera en atelier de réparation, le samedi 17 février, de 10h00 à 12h00 puis de 13h30 à 16h30.

    Des gens de métier, électriciens, couturières, réparateurs de bicyclettes, menuisiers, informaticiens… seront là pour vous aider à réparer tout ce que vous avez à réparer, gratuitement.

    On apporte au Repair Café les choses en mauvais état qu’on a chez soi. Grille-pain, lampes, sèche-cheveux, vêtements, vélos, jouets, vaisselle… tout ce qui ne fonctionne plus est bienvenue. Et aura peut-être la chance d’une seconde vie. Les experts du Repair Café ont presque toujours la main heureuse.

    Exceptionnellement, les gens pourront faire réparer leurs objets en osier grâce à la présence de Monsieur Robert BITTER, de la Maison de la Nature. 
    Les paniers, corbeilles, couffins, etc, se répareront aussi au Repair Café. Robert BITTER mettra ses compétences en vannerie à disposition.

  • REPAIR CAFE le samedi 20 janvier à SAINTE CROIX AUX MINES (école MATERNELLE)

    L’école Maternelle de Sainte Croix aux Mines se transformera en atelier de réparation, pour bien démarrer cette nouvelle année, le samedi 20 janvier, de 10h00 à 12h00 puis de 13h30 à 16h30.

    Des gens de métier, électriciens, couturières, réparateurs de bicyclettes, menuisiers, informaticiens… seront là pour vous aider à réparer tout ce que vous avez à réparer, gratuitement. On apporte au Repair Café les choses en mauvais état qu’on a chez soi. Grille-pain, lampes, sèche-cheveux, vêtements, vélos, jouets, vaisselle… tout ce qui ne fonctionne plus est bienvenue. Et aura peut-être la chance d’une seconde vie. Les experts du Repair Café ont presque toujours la main heureuse.

    En préconisant la réparation, le Repair Café du Hahnenberg veut contribuer à réduire la montagne de déchets. Nous autres, Européens, jetons énormément. Aussi, ce qui est à peine abîmé pourrait parfaitement être utilisable après une simple réparation. Mais pour nombre d’entre-nous, réparer n’est plus chose normale. Au Repair Café, nous voulons changer les choses.

    Le Repair Café du Hahnenberg souligne que réparer économise aussi de l’argent et de précieuses matières premières et contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Surtout, le Repair Café veut être une expérience ludique et gratifiante, de la réparation qui s’avère souvent très simple.

    Rendez-vous donc à l‘école Maternelle de Sainte Croix aux Mines (et non pas à la salle des fêtes, info erronée sur les flyers).

  • Meilleurs VOEUX !

    Bonjour à nos chers abonnés,

    Au nom de toute l’équipe du Repair Café du Hahnenberg, nous vous souhaitons nos vœux les plus chaleureux pour cette nouvelle année.
    Qu’elle vous apporte prospérité, santé et plein d’apprentissages en réparation d’objets du quotidien, avec l’aide de notre équipe de bénévoles.

    Repair Café International est heureux de cette année de réparation. Fin 2017, on compte à peu près 1450 localités de Repair Café ; presque 300 de plus qu’un an avant ! Surtout dans le monde anglo-saxon, on a pris vraiment goût à la réparation commune. Beaucoup d’Américains, d’Australiens et de Britanniques ont rejoint le réseau Repair Café. Mais aussi dans d’autres pays, la communauté de réparation ne cesse de croître. Cela donne de l’espoir !

    A très vite à Sainte Croix aux Mines, le samedi 20 janvier.