• REPAIR CAFE A CHATENOIS

    Les Réparateurs Bénévoles au pays du Hahnenberg se feront un plaisir de vous accueillir le samedi  05 NOVEMBRE 2016 de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30  à L’ESPACE LES TISSERANDS de  CHATENOIS .

    Notre équipe de couturières pour réparer un  vêtement ou tout autres tissus ainsi que les compétences d’ un menuisier qui viendra au bout d’une chaise ou d’un jRepair Café Rhinau mars 2016ouet cassé vous y attendent entre autreRepair Café Rhinau mars 2016

  • Qu’est-ce que la matière première secondaire ?

    img_1937

    En tant que membre du Club Optimo, le Repair Café du Hahnenberg a été invité avec les autres associations partenaires à visiter le Centre de Tri Sélectif du SMICTOM* du Centre Alsace à Scherwiller.

    img_1948

    Une dizaine de nos membres ont ainsi pu bénéficier d’une visite guidée des installations de ce centre de tri particulièrement performant puisqu’il permet le recyclage de 88% des déchets collectés sur notre territoire*

    Valorisation des déchets et production de matière première secondaire

    C’est le maître mot du SMICTOM : créer de la matière première à partir de nos déchets triés et prêts à la transformation par recyclage.

    Visite guidée par Cécile LANDMANN

    Visite guidée par Cécile LANDMANN

    Entièrement rénové en 2015, le centre de tri se caractérise désormais par des conditions de travail nettement améliorées (ergonomie des postes de travail, nuisances sonores et olfactives réduites, rythmes de travail stabilisés en accord avec les souhaits du personnel)

    Lors de notre visite, nous avons été impressionnés par la vitesse de passage des déchets du tri sélectif entre les mains des valoristes* ; néanmoins leur travail est amélioré par le fait que désormais il s’agit d’un « tri négatif » et non plus un « tri positif » ; cela signifie que les agents de valorisation retirent du tapis roulant les déchets non-conformes, alors qu’auparavant, ils devaient se dépêcher de prélever tous les déchets recyclables.

    Cela signifie également que nous tous, nous qui sommes à l’origine de cette production de déchets, nous avons une responsabilité dans la qualité du tri et dans l’amélioration des conditions de travail.

    Et c’est sans doute la portée la plus édifiante de cette visite du Centre de tri : voir les valoristes au travail permet de nous responsabiliser davantage lorsque nous déposons des emballages dans le bac jaune.

    Préparation des balles de matière première secondaire.

    Préparation des balles de matière première secondaire.

    *valoristes = agents chargés manuellement du tri sélectif.

     

     

    Et les bacs gris ?

    La fosse de réception de la collecte des bacs gris : point de départ du traitement de nos déchets au SMICTOM.

    La fosse de réception de la collecte des bacs gris : point de départ du traitement de nos déchets au SMICTOM.

    Nous avons également pu voir et comprendre comment les déchets des bacs gris étaient eux aussi valorisés.

    Première étape de recyclage des déchets du bac gris.

    Première étape de recyclage des déchets du bac gris.

    Après leur arrivée dans la fosse de réception, ils sont introduits dans le Bio Réacteur Stabilisateur 48, un gigantesque cylindre de compostage accéléré dans lequel ils vont séjourner 3 jours à 70°, pour accélérer leur fermentation.

    Le Bio Réacteur Stabilisateur 48, un cylindre de compostage accéléré.

    Le Bio Réacteur Stabilisateur 48, un cylindre de compostage accéléré.

     

     

    D’une longueur totale de 48 m, comme son nom l’indique, il est constitué d’une vis sans fin qui fait circuler les déchets auxquels on adjoint des bactéries et des déchets verts déposés à la déchèterie.

     

     

    Après le cylindre, les déchets poursuivent leur transformation en compost à l'air libre.

    Après le cylindre, les déchets poursuivent leur transformation en compost à l’air libre.

     

     

    En fin de parcours, le produit récupéré est stocké dans des zones de compostage et sera valorisé sous forme de compost distribué aux agriculteurs, mais aussi aux particuliers qui viennent se servir sur place.

     

     

     

     

    Continuer nos efforts pour réduire la productions de déchets.

    Le déchet le plus écologique, c’est celui qu’on ne produit pas ! Cela paraît une évidence, mais chaque consommateur à la pouvoir de choisir le produit en fonction des déchets qu’il engendre. Si les industriels constatent que les paquets de biscuits en emballage individuel ne se vendent plus bien, ils en arrêteront la production. Ainsi, par nos achats et nos comportements, nous pouvons agir sur la production de déchets.

    En 20 ans, nous avons considérablement amélioré notre façon de trier, mais un petit rappel est toujours utile : rendez-vous sur cette page pour être toujours plus respectueux de notre environnement… et du travail des agents valoristes !

    *Syndicat Mixte  InterCommunal de traitement des Ordures Ménagères, le SMICTOM du Centre Alsace collecte les déchets générés par les entreprises et par les 130 000 habitants des 7 communautés de Communes adhérentes.

  • REPAIR CAFE MUTTERSHOLTZ

    Repair Café  à MUTTERSHOLTZ à la Maison des Loisirs samedi le 01 octobre de 10h00 à 12h 00 et de 13h30 à 16h30

    La Maison des Loisirs de Muttersholtz, se transforme en atelier de réparation le 01/10/2016 de 10h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30, des gens de métier, électriciens, couturières, réparateur de bicyclettes, menuisiers ,informaticiens ……sont là pour vous aider à réparer tout ce que vous avez à réparer, gratuitement. . On apporte au Repair Café les choses en mauvais état qu’on a chez soi. Grille-pain, lampes, sèche-cheveux, vêtements, vélos, jouets, vaisselle… tout ce qui ne marche plus est bienvenu. Et aura peut-être la chance d’une seconde vie. Les experts du Repair Café ont presque toujours la main heureuse.

    En préconisant la réparation, Repair Cafe du Hahnenberg veut contribuer à réduire la montagne de déchets. Nous autres, Européens, jetons énormément. Aussi ce qui est à peine abîmé et serait parfaitement utilisable après une simple réparation. Mais pour nombre d’entre-nous, réparer n’est plus chose normale. Au Repair Café, nous voulons changer les choses. »

    Le Repair Café veut être aussi un lieu de rencontre où les habitants du village apprennent à se connaître autrement. Où découvrir que les ressources pratiques et l’expertise ne manquent pas dans leur village. « Réparer un vélo, un lecteur de CD ou un pantalon avec l’aide d’un voisin ou d’une voisine du village qu’on ne connaissait pas jusqu’alors change notre regard sur cette personne la prochaine fois qu’on la rencontre dans la rue. Faire ensemble des réparations peut déboucher sur des contacts vraiment sympathiques dans le village. »

    Repair Cafe du Hahnenberg souligne que réparer économise aussi de l’argent et de précieuses matières premières, et contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre. « Surtout, le Repair Café veut être une expérience ludique, et gratifiante, de la réparation qui s’avère souvent très simple.

    Stichting Repair Café

    Le concept du Repair Café a vu le jour à Amsterdam, où l’association néerlandaise Stichting Repair Café (www.repaircafe.nl) organise régulièrement depuis 2010 des rencontres de réparation. Depuis janvier 2011, l’association appuie des groupes locaux partout aux Pays-Bas et maintenant dans d’autre pays, qui veulent démarrer leur propre Repair Café. L’association soutient aussi le Repair Café à Ste Croix aux Mines

    Pour de plus amples informations, s’adresser à Riegert Romain tél.0388821597 ou 0677887228. Consulter également notre site www.repaircafe-hahnenberg .